La cosmétique représente le monde de la beauté et du bien-être. Que c’est agréable de s’appliquer notre crème sur le visage le matin, d’avoir la peau douce sous la douche, de se badigeonner le corps de cette huile qui sent si bon… Au delà du plaisir que nous ressentons à utiliser ces produits, nous posons-nous suffisamment la question s’ils sont « bons » pour notre peau ou pour notre santé ?

Pour tout vous dire, nous nous posons systématiquement la question chez Mes Cosmétiques Français. Vous avez sûrement déjà entendu parler des parabènes, des silicones, des perturbateurs endocriniens … 

Et bien, pour tous celles et ceux qui ne sont pas encore incollables sur le sujet, nous l'éclaircissons pour vous.

Depuis plusieurs années, de nombreux ingrédients ont été mis sur la sellette par les autorités compétentes car ils sont suspectés de nous causer du tort dans nos soins quotidiens.

Les premiers ont été les conservateurs parabènes, pourtant utilisés largement dans l’industrie alimentaire ou du médicament. Tandis que des études ont été menées pour pouvoir statuer sur le potentiel de dangerosité de ces matières premières, de nombreux consommateurs se sont très rapidement emparés du débat et ont mis la pression sur les laboratoires cosmétiques en boycottant tous les produits en contenant. Aujourd’hui, ce sont des centaines d'autres molécules chimiques qui sont en attente d’évaluation

Nous avons demandé l’avis de Laurie, ingénieur chimiste cosmétique spécialisée dans le naturel : « Dans la cosmétique conventionnelle, un certain nombre d’ingrédients chimiques sont utilisés pour construire la galénique du produit et n’apportent pas de propriétés actives. Ils sont présents en large majorité et certains peuvent se montrer irritants, allergisants, nocifs pour l’environnement, voire même induire des altérations néfastes pour notre organisme. C’est d’ailleurs tout le débat actuel des perturbateurs endocriniens dangereux pour notre santé et celle de nos descendants ».

Alors concrètement, lesquels sont-ils ?

Citons les sulfates - tensioactifs irritants pour la peau et nocifs pour l’environnement - présents dans les produits lavants ; les sels d’aluminium - potentiellement cancérigènes - présents principalement dans les déodorants et anti-transpirants ; ou encore les conservateurs tels que les parabènes, le phénoxyéthanol ou le triclosan – à potentiel cancérigène, irritant et perturbateur endocrinien.

Evidemment cette liste n’est pas exhaustive. Laurie nous donnent quelques conseils pour mieux choisir : 

Regarder de plus près les formules et bannir les produits dont les listes d’ingrédients trop longues truffées de noms chimiques en tout genre

Et parce que nous voulons le meilleur pour vous, nous avons fait la liste de ce que nous, chez Mes Cosmétiques Français, avons exclu de nos boxes. Car nous avons à coeur de vous faire découvrir des produits du terroir sains, les produits sont sélectionnés selon leurs formules pour ne vous proposer que la crème de la crème. Suivez le guide !

Chez Mes Cosmétiques Français, nous bannissons :

  • Alkylphénols
  • BHA et BHT
  • DEA
  • Ethers de glycol
  • Huiles minérales
  • Huiles et cires de silicones
  • Libérateurs de Formaldéhyde
  • Parabènes
  • PEG
  • Phtalates
  • Sels d’aluminium
  • Sulfates – SLS et ALS
  • Triclosan
  • Dioxyde de Titane

 

Alkylphénols

Agents émulsifiants. Soupçonnés d’avoir un impact sur la fertilité et sur le foetus, perturbateur endocrinien, atteinte à l’ADN et potentiellement cancérigène.
A noter : le nonylphenol, le plus dangereux est une substance utilisée dans les spermicides.
INCI : Nonylphénol, Nonoxynol, Octylphénol, Propylphénol …

BHA et BHT

Antioxydant et conservateur utilisé dans les crèmes hydratantes et dans les rouges à lèvres. Perturbateur endocrinien, cancérigène.
INCI : E320.

DEA

Correcteur d’acidité. Substance cancérigène.
INCI : Cocamide DEA, Lauramide DEA.

Ethers de glycol

Solvants, parfois utilisés comme parfums. Très irritants pour la peau et allergènes. Ce sont des perturbateurs endocriniens, ils provoquent des troubles de la reproduction chez l’homme et sont soupçonnés d’être cancérigènes …
INCI : 2-phénoxyéthanol, Phénoxytol.

Les libérateurs de Formaldéhyde

Conservateur. Irritant et allergisant. Le formaldéhyde est un agent cancérigène reconnu.
INCI : DMDM hydantoin, Diazolidinyl urea, Imidazolidinyl urea, Methenamine et Quaternium-15.

Huiles minérales

Très néfastes, forment un film occlusif sur la peau. Substances issues de la pétrochimie.
INCI : Paraffinum liquidum, Mineral Oil, Cera Microcristallina, Petrolatum …

Huiles et cires de silicones

Apportent douceur et un effet « lisse » et « glissant » aux cheveux et à la peau.Utilisées notamment dans les shampoings et fonds de teint. Bilan écologique catastrophique.
INCI : Dimethicone, Amodimethicone, Cyclohexasiloxane, Cetyl dimethicone copolyol, Phenyl trimethicone, Stearyl dimethicone… Terminaisons en -one, -ane.

Parabènes

Conservateurs : allergisants, perturbateurs endocriniens, potentiellement cancérigènes (cancer du sein notamment).
INCI : Butylparaben, Methylparaben, Ethylparaben, Propylparaben, E214 à E219, parahydroxybenzoate de propyle, parahydroxybenzoate de méthyle.

PEG

Agents tensioactifs, émulsifiants ou humectants. Apportent de la douceur et plus ou moins de consistance aux crèmes. Obtenus à partir de procédés chimiques utilisant des gaz toxiques. Soupçonnés d’être cancérigènes (cancer du sein).
INCI : Polyéthylène glycol (PEG), Polypropylène Glycol (PPG), PEG-6, PEG-8, PEG-40, PEG-100 …

Phtalates

Cachés dans les cosmétiques, ils apparaissent sous l’appellation : Parfum ou Fragrance. C’est un mélange de produits chimiques. Perturbateurs endocriniens, cancérigènes soupçonnés (cancer du sein et des testicules).
INCI : terminaison en -Phtalate, Diisodecylphtalate, Parfum, Fragrance.

Sels d’aluminium

Anti-transpirants, utilisés dans les déodorants mais aussi dans le dentifrice (et même dans certains médicaments …). Cancérigènes, ils auraient aussi des effets néfastes sur le système nerveux à long terme.
INCI : Aluminium. 

Sulfates – SLS et ALS

Agents moussants, tensioactifs, émulsifiants utilisés dans les gels douches, shampoings et dentifrices. Irritants et desséchants, très agressifs pour la peau. Perturbateurs endocriniens, cancérigènes soupçonnés (cancer du sein).
INCI : Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate, Ammonium Lauryl Sulfate.

Triclosan

Conservateur. On le trouve principalement dans les produits anti-acné, dentifrices mais il est très répandu … Il est très irritant pour la peau. Il rend plus résistant aux antibiotiques… C’est un perturbateur endocrinien et il est cancérigène. Bilan écologique catastrophique.
INCI : Triclosan, TCL, Trichlorine, Cloxifenolum, Lexol 300, Aquasept, Irgasan, Gamophen, DP300, Ether de diphényle d’hydroxyle.

 Dioxyde de Titane