Six objets à remplacer pour une salle de bain écolo

Avec la cuisine, la salle de bain est le lieu de la maison où nous retrouvons le plus de plastique. Changez vos habitudes ! Voici 6 objets à remplacer pour une salle de bain écolo.

Remplacez votre gel douche par un savon solide. Fini le gel douche et le shampoing en bouteille plastique, remplacez-les par un simple savon et un shampoing solide saponifié à froid. Respectueuse de la peau, la saponification à froid est le seul procédé qui permette de conserver la glycérine naturellement présente dans le savon mais également les vertus des huiles végétales et huiles essentielles ajoutées en fin de préparation.

Résultat : les savons saponifiés à froid sont très hydratants et adaptés à tous les types de peau.

Et pour se laver les dents ? Rien de mieux que le dentifrice solide, lui aussi formulé avec une saponification à froid. Pour la brosse à dents, choisissez l’alternative biodégradable en bambou.

Remplacez vos coton-tiges par un oriculi. L’oriculi est un petit objet astucieux qui vient du Japon. Son embout légèrement incurvé permet de gratter doucement la cire dans l’oreille. Il suffit ensuite de le nettoyer avec un peu d’eau et du savon, et de le réutiliser ainsi à l’infini ! Choisissez le modèle en bambou. Attention à ne pas trop en abuser : les oreilles trop propres sont sujettes aux inflammations.

Dites adieu aux rasoirs en plastique et munissez-vous d’un rasoir en inox que vous pourrez garder à vie en changeant uniquement la lame lorsque celle-ci sera usée.

Côté protection hygiénique, plutôt que le tampon et la serviette à usage unique, nous vous conseillons la cup et les serviettes lavables.

Enfin, remplacez vos cotons démaquillants jetables par des cotons en tissu lavables et réutilisables. Lavez-les rapidement au savon après utilisation pour les détacher puis mettez-les en machine avec vos vêtements. Une fois de temps en temps, faites-les tremper dans de l’eau chaude avec du percarbonate de soude, coup d’éclat garanti !

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés